La faiblesse historique du taux de chômage québécois n'empêchera pas Montréal de continuer à attirer les meilleurs talents du monde pour travailler dans son secteur de l'intelligence artificielle, ont estimé lundi les géants technologiques Google et Microsoft.
TOP